Est-ce que je cours un risque ?

Certains antidouleurs sur ordonnance sont parfois appelés opioïdes. Ces types de médicament peuvent porter de nombreux noms et il est possible que vous ou l’un de vos proches preniez des opioïdes sans même le savoir.

Le saviez-vous ?

Image of pill bottle open with opioids

Chacun de ces médicaments est considéré comme un opioïde :

codéine et dihydrocodéine, tramadol, buprénorphine, méthadone, diamorphine, fentanyl, hydromorphone, morphine, oxycodone et péthidine, parmi d’autres

La dépression respiratoire peut constituer un risque grave pour toute personne prenant des opioïdes.

Vous pourriez courir un risque accru si : 2-4

  • Vous prenez des opioïdes pour la première fois.
  • Vous souffrez d’une maladie respiratoire (apnée du sommeil, MPOC, asthme) ou d’une maladie chronique.
  • Vous associez des opioïdes à de l’alcool ou à d’autres médicaments, tels que des somnifères ou des médicaments contre la toux.
  • Vous prenez une forte dose d’opioïdes.
  • Vous avez une tolérance réduite aux opioïdes suite à une désintoxication.

Les risques sont trop importants pour être ignorés.

Environ la moitié des décès liés aux opioïdes surviennent quand les personnes concernées sont seules. Sans intervention, des lésions cérébrales ou la mort peuvent survenir en quelques minutes.5

Références :

PLCO-005263/PLM-13300A-0921 EN PLM-13268B